L’ostéopathie

Approche diagnostique et thérapeutique manuelle des dysfonctions de mobilité articulaire et tissulaire en général dans le cadre de leur participation à l’apparition des maladies.

Académie d’Ostéopathie de Belgique asbl –

Champ d’action

L’ostéopathie se situe dans le cadre de la santé publique de première ligne. Sa pratique est à la fois diagnostique et thérapeutique. La visite chez un ostéopathe ne nécessite donc pas d’ordonnance du médecin traitant ou d’un spécialiste.

Cependant, il me semble primordial de travailler en étroite collaboration le médecin traitant qui est Le référent du patient et vers qui toute information en lien avec sa santé doit converger.

L’ostéopathe sera également amené à communiquer avec les spécialistes et/ou autres disciplines du secteur des soins de santé et ce dans un soucis d’efficacité et de continuité des soins.

Un des objectifs du traitement ostéopathique est la restauration d’une fonction normale, ce qui permet de réduire voire même d’éviter les compensations néfastes pouvant aboutir à la pathologie.

Consultation en ostéopathie

L’ostéopathie s’exerce par une approche globale de l’individu et s’appuie sur une connaissance approfondie du corps humain.

Elle nécessite des compétences spécifiques dans les différentes spécialités médicales et vise à améliorer les interactions entre chacun des systèmes physiologiques.

L’ostéopathie, à la fois curative et préventive, repose sur trois concepts originaux :

  • L’utilisation de la main, comme outil de diagnostic et de traitement ;
  • La prise en compte de la globalité de l’individu ;
  • L’équilibration des tensions tissulaires.

La consultation en ostéopathie est composée de plusieurs temps :

  • Une anamnèse approfondie
  • Un examen clinique général
  • Le diagnostic ostéopathique
  • L’évaluation et la mise en évidence du début des améliorations en fin de consultation
  • La clôture de la consultation : explications sur le traitement effectué, conseils, recommandations

Le traitement ostéopathique est une thérapie manuelle. Elle nécessite donc un toucher des différentes zones du corps que ce soit pour le diagnostic ou le traitement. Il est souvent nécessaire que le patient doive se mettre en sous-vêtements. Même si certaines manipulations peuvent paraître un peu gênantes, soyez assurés quelles se font dans le plus strict respect. N’hésitez pas à formuler vos appréhensions ou votre ressenti.

La consultation ostéopathique est soumise au secret professionnel.

Honoraires

Consultation en ostéopathie (45 minutes) : 60 €
Consultation en posturothérapie (45 à 60 minutes) : 65 €
Consultation EMO (1h30) : 90 €

Le remboursement en ostéopathie est de 10 €/séance (4 à 7 séances/an).

L’ostéopathie en Belgique aujourd’hui

La profession d’ostéopathe est aujourd’hui bien intégrée dans notre société. Plus de 7% de la population belge ont fait appel à un ostéopathe en 2010. Actuellement, on compte en Belgique, plus de 1500 ostéopathes actifs et ils réalisent environ 1,5 million de prestations par an. On estime que les prestations de soins en ostéopathie augmentent chaque année de 5%.

Il est à remarquer qu’en ce qui concerne la satisfaction du consommateur, l’ostéopathie y trouve la plus grande satisfaction par rapport aux autres thérapies, y compris la médecine conventionnelle (médecins traitants et spécialistes). Bien que Delterne et Sermeus(1) expriment une certaine réserve par rapport à l’efficacité d’une telle médecine, nous ne pouvons ignorer ces chiffres, l’ostéopathie affichant une satisfaction de 77 % pour les résultats d’un traitement. Le score de satisfaction de 9 sur 10 dans le rapport KCE 148B : « Etat des lieux de l’ostéopathie et la chiropraxie en Belgique » ne laisse aucun doute. Ce score est notamment atteint pour la confiance que le patient a envers son ostéopathe (89%) et pour sa satisfaction des soins donnés (88%).

L’importance sociale de l’ostéopathie est donc incontestable.

(1) Delterne E., Sermeus G. Enquête: alternatieve geneeswijzen, Test Gezondheid, nr. 81 oktober/november, 2007

Soutien à l’ostéopathie

Malgré une certaine reconnaissance de la profession par le biais de la loi-cadre Colla (voir histoire de l’ostéopathie) concernant les médecines non conventionnelles, le titre d’ostéopathe n’est toujours pas protégé et l’ostéopathie n’a toujours pas de statut légal en Belgique.

Si vous êtes convaincus de notre compétence et de notre légitimité, n’hésitez pas à nous soutenir.